Rallye WRC Germany 2018

Comment vous expliquer: je suis partie avec trois hommes. Autant, vous le dire tout de suite, à chaque voiture qui passe, leur sourire béat en extase a été l’un des souvenirs très fort de cette compétition. Le silence est d’ailleurs de rigueur à ce moment précis. Il ne faut pas déranger la voiture, on ne sait jamais hein! Je l’ai appris à mes dépends. Je ne savais pas que des voitures pouvais procurer de telles sensations (Ah, les hommes).

Trêve de plaisanteries! Ce rallye était formidable. Nous avons suivis toutes les étapes de A à Z. Virages en épingles, freins à main et dérapages, toutes les conditions étaient réunies pour un beau spectacle. Ce rallye a rassemblé des sportifs du monde entier et a duré quatre jours. Si vous êtes tenté de vivre l’expérience (le prochain en 2019 est en Espagne, je me ferai une joie d’y retourner), il faut s’y préparer un minimum: penser à ramener des bouteilles d’eau, des chaises pliables, des Kway ou pulls en fonction de la saison. Il vaut mieux aller dans les spots assez tôt afin d’avoir une bonne place et profiter pleinement du spectacle.

P1040251

EXPOSITION

Nous avons été visité le parc d’assistance de Bostalsee. C’est le centre de réparation et de contrôle des voitures. Tous les stands réunis représentaient chaque « écurie » (pôle de chaque team). C’est aussi l’endroit pour les vérifications des véhicules.

P1040237

Rallye Germany 2018

P1040249

P1040256

LE RALLYE

Nous avons assisté au Shakedown, le premier circuit qui permet au pilote de régler le véhicule et de se mettre en jambe. On peut le considérer comme un échauffement. C’est la première spéciale de la région de Saint-Wendel. Elle a duré de 8h à 13h. Nous nous sommes d’ailleurs levés à 5h du matin. Nous étions au cœur de Steinberg et Deckenhardt. C’est le spot idéal pour l’arrivée des voitures avec un combiné de virage à gauche et droite.

P1040407

P1040408

P1040428

P1040431

Pour plus de sensations, nous avons changé de spot pour se rendre à Mosberg-Richweiler Ost. L’intérêt de ce spot est l’arrivée rapide de la voiture couplée d’un virage à gauche et d’une montée. Le paysage est à couper le souffle, en grandeur nature au cœur dans un champs de blé.

P1040451

P1040455

P1040470

Nous avons poursuivis avec l’étape de Fell. Au sein d’un virage en épingle, nous étions nombreux à rechercher le frisson du dérapage. Les voitures effectuent successivement des tours chronométrés avec des dérapages multipliés. Nous changions de lieu constamment (heureusement que j’étais équipée de mes chaussures de marche) afin de suivre l’événement: une fois en tête de course, en queue et dans les virages les plus remarquables et les plus très étroits. Tout ces déplacements ont permis de voir plusieurs villes cachées au cœur de l’Allemagne. C’est une autre version de l’Allemagne que j’ai découvert. Évidemment, le style nordique des maisons contemporaines est toujours présent, néanmoins, nous sommes en pleine nature ce qui laisse place a de jolis paysages, tantôt au cœur de forêts, puis des vignes mais aussi dans des près.

P1040707

P1040719

P1040724

P1040725

P1040727

P1040728

P1040752

P1040757

Je remercie ma moitié avec qui j’ai co-écrit cet article. Il a été d’une grande aide (j’y connais rien en voitures, j’avoue!).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s