C’est parti pour un Safari nocturne !

C’est exactement comme dans les reportages animaliers. Sauf que vous y êtes réellement avec un ranger à vos côtés qui illumine les environs avec sa lampe. Vous êtes au cœur de la nature en pleine nuit noire. Cette expédition n’était pas initialement planifiée dans notre circuit. Nous avons donc organisé cette expédition afin de clore la partie « Safari » de notre voyage comme il se doit. La sortie a eu un coût de 3 000 shilling kényans ce qui représentent 30 euros.

La journée, le safari se fait de façon détendue avec une certaine euphorie à la découverte d’un animal. Le soir, vous êtes aux aguets, afin de dénicher un animal à la recherche d’une proie. Je ne sais pas si vous voyez la différence, mais elle est importante. Les animaux sont en train de chasser. C’est un safari beaucoup plus intense. Le silence règne. Cela peut être plus dangereux, mais c’est ce qui fait le côté palpitant de l’expédition, la tension est à son point fort. Nous nous sommes mués dans un silence total afin de s’accorder avec cette nature.

Aussi, vous avez la possibilité de voir d’autres animaux, ceux qui ne sortent que la nuit comme les « bush babys », les fameux galagos, qui surplombent les acacias parapluie. Vous rencontrerez également le serval, ce chat-tigre au pelage fourni, des gazelles qui dorment en troupe, et si vous avez de la chance des léopards. Nous avons également vu des éléphants, mais, pour la petite histoire, il ne faut pas trop les embêter la nuit. Effectivement, le mâle est très protecteur et veille la nuit à ce qu’aucune attaque ne viennent perturber le troupeau. De ce fait, une petite intrusion de notre part n’était pas vue d’un bon œil. Il faut savoir malheureusement que certains accidents arrivent en safari où l’éléphant avec ses grandes défenses, attaque. Cinq tonnes peuvent retourner facilement un minibus. Je vous rassure, il ne nous a pas attaqué, il nous a simplement fait savoir qu’il n’était pas très heureux de nous voir. Bien évidemment, nous n’avons pas insisté, nous avons même déguerpi à toute allure ! 

Enfin, le moment fatidique de la soirée a été la rencontre avec la lionne en chasse. Je n’ai pas énormément de photos de ce safari (parce que c’est la nuit, les animaux ne font pas du sur place et s’il n’y a pas la lumière du ranger, tu ne vois plus rien) mais voici tout de même un petit aperçu de ce qui vous attends.

P1080068
Un petit serval caché dans les herbes
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s